AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On s'est d'jà croisé, non ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: On s'est d'jà croisé, non ?   Sam 31 Aoû - 21:44




LiensOn s'connait, dit ?




Yulian Dementiev Qui je suis et ce que je cherche

Je suis :
๑ Russe.
๑ 26 ans.
๑ Détenu à l'Azylium depuis trois ans lorsque l'émeute a eu lieu.
๑ Tantôt calme, tantôt violent.
๑ Fils de mafieux.
๑ Bi, avec une préférence pour les hommes.
๑ Insomniaque.
๑ A des tendances maso.

Les liens recherchés :
๑ Des détenus avec qui il s'entendrait. Ou pas. Des liens négatifs c'est bien aussi.~
๑ Un, ou des, co-détenus. Ils auraient partagés la même cellule. En trois ans ils ont pu changer plusieurs fois. Type de relation à voir.
๑ Manipulateur(s). Qui pense le tenir en laisse et pour lequel Yulian pourrait effectuer quelques tâches (tout groupe). Possibilité d'être amants, sans sentiment amoureux du côté de Yulian.
๑ Amant(e)s. Passablement frustré par un certain psy depuis des années, Yulian va voir à droite à gauche quand il en a l'occasion. A noter qu'il a un gout particulier pour la soumission. Se faire soumettre. Ce qui ne l'empêche pas de prendre le dessus s'il n'a pas le partenaire adéquate. (tout groupe)
๑ Quelqu'un qu'il déteste. Dès qu'ils se voient, c'est la guerre !
๑ Quelqu'un qui le fait flipper et qu'il fuit comme la peste.
๑ D'autres idées ? Proposez, j'adore ça.~

Proposez à la suite, ou mieux, par mp, comme ça on discute plus en détail du genre de lien. ♥




Keenan Valéry Sheridan « Le Doc Shery,
Une Obsession. »
Des psys, il en a vu tout un tas, alors pourquoi celui-là ? A vrai dire il n’en sait trop rien lui-même. Peut-être est-ce sa façon de parler ou son tempérament patient ? Mais le docteur Sheridan est arrivé à le toucher et à le faire sortir de sa bulle. Yulian trouvait en ses mots un réconfort et un apaisement même si ce n’était pas le but premier de ces derniers. Tout comme son frère, Keenan avait cette capacité à réussir à le calmer et de son côté Yulian cherchait à garder son attention. C’est sans conteste ce psy-là qui lui a apprit à s’ouvrir un peu plus aux autres et à parler davantage. Pour le pire comme pour le meilleur. Mais cette « relation » est devenue une obsession pour le russe une fois arrivé à Azylium. Il faut dire que le fait que le Doc se fasse transférer ici pour continuer à le suivre avait de quoi lui fournir matière à se faire des films ! Yulian est persuadé qu’il y a un « truc » entre eux, et le fait que Keenan ne veule pas le reconnaître le rend dingue. Sérieusement, il est toujours là pour lui mais dès qu’il en veut plus, il lui fait croire qu’il se fait des idées ! Mais qu’il ouvre les yeux bordel ! Il le veut. Cette pensée l’obsède depuis plus de deux ans et ne fait que grandir jour après jour. A présent, Yulian n’est plus retenu par les chaines que représentait son statut de prisonnier, le désir de rendre réelle son obsession doit grandement inquiéter le psy…

« Il est à moi ! »
Prénom NOM Nature du lien
Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
Prénom NOM Nature du lien
Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
Prénom NOM Nature du lien
Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Crédit Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On s'est d'jà croisé, non ?   Mar 3 Sep - 21:18

Suivi des RPs à venir.
Revenir en haut Aller en bas
 
On s'est d'jà croisé, non ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Base de données. ## :: # Evolution de votre détenu. :: Fiche de relation-
Sauter vers: